Idées recettes de tupperware quand on part en séjour

Idées recettes de tupperware quand on part en séjour

Recettes sans gluten, sans lactose, sans caséine, sans soja, sans œufs et vegan

Bonjour à tous !

Le printemps est là, les pollens… Euh pardon les ponts également ! L’occasion de partir en séjour pour découvrir une nouvelle région mais également pour ma part rencontrer des amis virtuels dans la vraie vie. 😀 Autant vous dire que c’est un beau programme.

Seulement voilà, d’un coup vous vous dites : mais sinon comment je vais survivre en mangeant « sans » ? Car concrètement, il est clair que pour les personnes qui comme moi sont sans gluten, sans produits laitiers, sans soja, sans œufs, sans histamine, sans sulfites… Euh comment dire, la chance de manger au restaurant sans repartir avec des symptômes parait très minime !

Pour ma part, je sais que ce n’est pas possible pour un restaurateur de respecter toutes mes exigences alimentaires, d’autre part je n’ai aucune envie d’avoir peur d’être malade au cours d’un séjour. Ma solution est clairement de tout préparer moi-même avant le départ.

Ce que j’ai embarqué pour un séjour de trois jours :

 

  • Une salade : riz complet– poivrons – haricots verts
  • Une salade : lentilles de corail – haricots verts – choux-fleurs – poivrons
  • Une salade : concombre – navet – poivrons – carottes – choux-fleurs
  • Une salade verte nature
  • Des radis
  • Des pommes
  • Ma vinaigrette maison en spray (qui ne contient pas de sulfites)
  • De l’eau
  • Des pommes potes + des galettes de riz pour le goûter
  • Ma chicorée pour le petit-déjeuner

Des petits tuyaux :

  • Si vous choisissez une glacière, vérifiez qu’elle se branche dans la voiture mais aussi sur secteur, ce qui permet de bien garder au frais vos tupperware même à l’hôtel.
  • N’oubliez pas de prendre de quoi laver et essuyer votre vaisselle là où vous dormez
  • Choisissez des hôtels qui ont des bouilloires pour le petit-déjeuner (avec une alimentation comme la mienne, boire une chicorée et manger une pomme, je ne prends plus les petits-déjeuners à l’hôtel).
  • Si vous hésitez entre plusieurs hôtels, pourquoi ne pas choisir celui qui a le plus d’espaces naturels aux alentours pour pouvoir pique-niquer ? 😉

Enfin, chercher tout de même avant d’arriver si, aux alentours de votre destination il y a des restaurants sans gluten et vegan : nos amis nous ont conseillé sur place un restaurant qui propose des paniers vapeurs, à voir s’il y a possibilité de leur demander d’enlever les ingrédients qui ne me conviennent pas avec le restaurateur.

J’espère par cet article pouvoir motiver plusieurs personnes à partir en séjour sans se sentir obliger de faire des écarts et du coup ne pas bien profiter du moment. Car je lis très souvent sur les groupes « j’ai fait des écarts en vacances, que faire maintenant que les douleurs sont là ? ». Il est possible d’éviter les douleurs et de respecter son alimentation partout, à condition de bien vouloir s’adapter et anticiper son départ.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Nom *
Adresse de contact *
Site web

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.